Adhésion à la marque Sud de France

Vous souhaitez faire adhérer vos produits à la marque Sud de France et bénéficier de tous ses avantages. L’adhésion est gratuite, simple, en ligne et vous donne accès à tous les outils de la marque.

Adhérer en ligne

WineHub Sud de France

Inscrivez-vous sur la plateforme gratuite de mise en relation entre producteurs de vins Sud de France et acheteurs du monde entier. Profitez d’un outil innovant adapté et réservé aux professionnels du vin.

Découvrir

FoodHub Sud de France

Inscrivez-vous sur la plateforme gratuite de mise en relation entre producteurs de l’agroalimentaire Sud de France et acheteurs français et internationaux. Profitez de la réactivité de cet outil innovant.

Découvrir

Label Tourisme Sud de France

Vous êtes professionnel du tourisme de l’hébergement, de la restauration ou d’une activité et vous souhaitez développer, voire optimiser la qualité de l’accueil et du service ? Découvrez le label Tourisme Sud de France et rejoignez le réseau !

Découvrir

Le blog Sud de France

20 octobre 2016

Wine LR N°46

DÉCOUVREZ LE NUMÉRO DE WINE LR N°46 ET TOUTES SES RUBRIQUES. LE MAGAZINE NUMÉRIQUE MENSUEL EN ACCÈS LIBRE POUR LES (…) Lire la suite

30 juin 2016

Wine LR N°44

DÉCOUVREZ LE DERNIER NUMÉRO DE WINE LR, LE MAGAZINE NUMÉRIQUE MENSUEL EN ACCÈS LIBRE POUR LES AMOUREUX DU VIN. AU (…) Lire la suite

Fruits frais

C’est jour de marché. La petite place de ce village des Pyrénées-Orientales s’anime alors que la foule se presse devant les étals. Les senteurs de fruits se mêlent, les couleurs se côtoient, touristes et gens du cru déambulent, regardent, comparent, ou se dirigent vers un stand dont ils sont des habitués.

Les raisins de table aux multiples couleurs et les abricots gorgés de soleil attirent les amateurs. « C’est le rouge du Roussillon, indique le vendeur, il est extra, allez-y, goûtez le ». Convaincue, la mère de famille remplit une panière. Elle hésite ensuite devant les pêches, celles des Costières dans le Gard ou celles des Pyrénées ? Blanches ou jaunes ? Finalement elle prend un peu des deux et se laisse tenter par leurs rivales : les juteuses nectarines joufflues et colorées.

A côté d’elle, les mains se tendent vers les fruits convoités. Pommes, abricots, nectarines, poires et tomates emplissent les cabas. Et l’on papote entre chalands … «les prunes sont belles, je vais faire un clafoutis »… Moi, je ne fais que des clafoutis aux cerises surtout quand elles proviennent de Céret, à deux pas d’ici ! Il faudra que j’essaie mais je préfère les fruits de printemps et surtout les fraises.

Plus loin, une demi- pastèque joue la séductrice en exposant sa chair couleur rubis. Ce fruit impressionnant est avec le melon, le symbole des entrées rafraîchissantes. Devant le monticule de melons, des personnes échangent leurs avis quant au bon choix du fruit. «Il faut le soupeser, il doit être lourd » … «Il faut compter les cernes »… « Il faut regarder l’auréole du pédoncule …». Et la pastèque alors ? « Tapotez-la, explique un vieux monsieur, elle doit sonner creux ». Sur les marchés, les conseils sont légion, il suffit de trouver le bon.

Le marchand coupe une figue en deux pour en découvrir le cœur «  allez, regardez les belles figues, elles ont muri sous le soleil .. ».  C’est vrai qu’elles sont appétissantes. On les imagine sucrées et merveilleusement fondantes dans la bouche. La figue, fruit emblématique du sud, emblème du village de Vézenobres au pied des Cévennes, a bien des atouts et pas seulement culinaires, tout comme le kiwi, massivement produit dans les vergers du Roussillon et le raisin, elle est excellente pour la santé. Conquise, la cliente en choisit quelques unes, ni trop fermes, ni trop mûres et repart avec les conseils de dégustation du vendeur.